Les thérapies

Les thérapies

Les thérapies

 

 

 Les thérapies sont réparties en 4 familles:

  • le physique : allopathie, chirurgie, ostéopathie structurelle, chiropractie, dentaire, posturologie, reboutologie, orthopractie …
  • l’éthérique : ostéopathie douce, homéopathie, acupuncture, auriculothérapie…
  • l’émotionnel : psychothérapie, étiomédecine, étiothérapie…
  • le mental : psychothérapie mentale…

 

Une pathologie peut venir de ces 4 corps :

 

Définition du corps personnel :

Le corps est constitué d’un corps physique dense étroitement lié à un corps éthérique, d’un corps émotionnel, d’un corps mental.

 

Le corps physique :

Entorse, fracture suite à un coup, chocs physiques.

 

Le corps éthérique :

Le corps éthérique étant directement lié au physique, selon la gravité du traumatisme, celui-ci est affecté comme une surcharge électrique et fait sauter un fusible.

Le corps éthérique est l’interface entre le corps émotionnel et le corps physique. C’est le corps manquant du Psychosomatique.

 

Le corps émotionnel :

Le trauma occasionne une émotion importante, ou une émotion bloque une partie de ce corps     et lèse le corps émotionnel pour ensuite passer par le corps éthérique et s’exprimera sur le corps physique dense.

 

Le corps mental :

Le trauma occasionne une émotion qui envahie ma pensée et lèse le corps mental.

Ou ma pensée trop importante lèse ce corps qui agit sur le corps émotionnel pour se matérialiser sur le corps physique dense.

 

 

Action de la thérapie manuelle :

L’action de la thérapie manuelle passe par le corps physique et touche le corps éthérique et le corps émotionnel, mais ne règle pas la dysfonction au niveau du corps émotionnel ou éthérique.

Le sens du toucher correspondant au corps émotionnel, dans le toucher, la personne peut se confier, laisser faire et surtout ne pas induire.

 

Relation des sens avec les corps :

Les sens se développent dans cet ordre dans la construction de l’humain.

 

1er Sens de l’ouïe : lié au physique, c’est le sens qui permet de détecter la présence.

 

2ème Sens du toucher : lié à l’émotionnel, permet par le toucher de mettre une réalité, sens de la construction et du relationnel car il donne de la consistance. C’est aussi le sens du relationnel. J’aime, je n’aime pas.

 

3ème Sens de la vue : lié au mental, permet de comprendre.

 

4ème Sens de l’odorat : il permet la fusion, la reconnaissance, les animaux se repèrent qu’avec ce sens, il est lié à la sexualité.

 

5ème sens du goût : c’est le sens qui réunit tous les autres sens, sans le goût, les 4 autres ne ressortent pas. C’est le sens de la dépression par manque de goût.

 

La maladie ou la lésion se matérialise par un stress, une contraction sur les éléments concernés quel que soit la cause. Les thérapies ont pour principe de relâcher, de redonner de la mobilité, de la souplesse, de la détente afin de libérer le système. Ceci aura pour effet de donner une meilleure vascularisation, circulation pour de meilleurs échanges

 

 

Mode d’application de la thérapie manuelle:

 

  • Systèmes orthopédique et locomoteur: entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses…
  • Système neurologique: sciatiques, névralgies cervico-brachiales et d’Arnold, névralgies faciales, intercostales, cruralgies…
  • Systèmes cardio-vasculaire: troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse…
  • Système digestif : ballonnement, hernie hiatale, troubles hépatobilliaires, colites, constipation, ptôses d’organes…

–     Système génito-urinaire : douleurs et dysfonctions gynécologiques, cystites, stérilité   fonctionnelle, troubles e la fonction sexuelle, énurésie, prostatites, suivi de la grossesse…

  • Système ORL et céphalique : rhinites, sinusites chroniques, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraine…
  • Système neurovégétatif : états d’hyper nervosité, d’anxiété, de stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
  • Séquelles traumatiques : accidents, fractures, chutes et chocs sur toutes les parties du corps…
  • Le nourrisson et l’enfant : strabisme, reflux gastro-oesophagien, rhinites otites chroniques, troubles du comportement ou du sommeil, attitudes scoliotiques, dents…

 

Définition d’une lésion en ostéopathie :

 

Tout système est en lésion quand celui-ci est en restriction de mobilité. Le sens de la lésion sera défini par le mouvement de plus grande amplitude d’un système isolée.

On mesure une lésion par son amplitude de mouvement, sa motilité (force), sa fréquence.

 

Définition du MRP :

Mouvement Respiratoire Primaire.

En moyenne le MRP a une fréquence de 6 respirations par minute.

En dehors des limites de 3 et 8, nous rencontrons des pathologies psychiques mentales.

Il apparaît au bout du 6ème mois de grossesse et disparaît 20 mns après la mort.

Il est réparti dans tout le corps sur tous les systèmes.

Il a une synchronisation de mouvements entre le crâne et le sacrum appelé système

crânio-sacré. Les paramètres palpables sont l’amplitude de mvt, la motilité, la fréquence.

 

 

Conclusion sur le traitement :

Quand on a affaire à une lésion, il faut avoir en tête le principe de la globalité du corps.

Un système bloqué peut être la résultante, la conséquence du déséquilibre d’un autre, ou de plusieurs autres systèmes. La douleur n’est que la partie visible de l’iceberg. En redonnant de la mobilité aux éléments principaux qui sont la base du crâne, le bassin et le système viscéral, on permet au corps de s’adapter au moins à 50%.

 

www.osteopathie-geneve.com

www.collectif-concept.com

Laisser un commentaire

Commentaire (Obligatoire )

Utilisez les balises html pour votre mise en page

Nom (Obligatoire )
Email (Obligatoire )